dimanche 18 septembre 2016

Journées du Patrimoine : deux visites encourageantes pour la valorisation de notre patrimoine

Au moins une trentaine de personnes à chaque fois, le samedi 17 et le dimanche 18, manifestement ravies de porter un regard nouveau sur leur ville ou leur quartier : le bouche à oreille et les articles de presse ont permis de faire de notre modeste initiative d'un circuit "urbanisme années 30" un succès encourageant, qui appelle des suites.

Merci donc à toutes celles et tous ceux qui nous ont  accompagnés lors de ces deux circuits, et qui ont souvent complété nos informations par les leurs!

Notre association, Wasquehal en transition, ne souhaite qu'une chose : c'est que son initiative soit reprise par d'autres et que les journées du Patrimoine de 2017 à Wasquehal permettent de redécouvrir d'autres richesses de ce qui constitue notre patrimoine commun :  rues,  maisons, bâtiments publics remarquables pour leur beauté ou plus largement pour leur intérêt architectural et historique, mais aussi redécouverte de notre patrimoine naturel.

Nous mettrons en ligne très prochainement les éléments et documents qui nous ont permis de réaliser ce circuit.

Nous mettrons aussi en ligne, à la demande de certaines personnes présentes, des informations pour la réhabilitation des maisons vues lors de ces circuits.

Il reste aussi que beaucoup sont repartis avec des questions:

- Pour sauvegarder le groupe scolaire Lefebvre-Malfait, beau bâtiment Art-déco, pourquoi ne pas le classer? Cette école vaut bien le groupe scolaire Pasteur de  Vénissieux, par exemple.

Crédits photo : Bernard De Veylder et site Architecture Art Déco

- Pour protéger l'habitat ancien digne d'intérêt, le mettre à l'abri de certains promoteurs voraces, ne faut-il pas lui faire bénéficier du label "site patrimonial remarquable" prévu dans le cadre de la loi du 7 juillet 2016? A Roubaix comme à Tourcoing, de nombreuses rues, des quartiers, ont été classés en ZPPAUP (Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager). Le patrimoine urbain remarquable de notre commune ne le mérite-il pas? Il devient urgent de déterminer quelles rues, quels sites, pourraient bénéficier de ce label dans le cadre de la révision du PLU.
- Pour rénover à grande échelle ce patrimoine dans les règles de l'art et le respect de ses caractéristiques, ne faut-il pas organiser, en concertation avec la MEL et la municipalité, un vaste plan de réhabilitation? Cette action serait d'autant plus intéressante qu'au-delà de son aspect patrimonial, elle aurait un aspect social, en permettant à de jeunes familles intéressées par l'achat ou la location dans l'ancien de bénéficier d'une aide pour la réhabilitation et la mise aux normes BBC de ces logements.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire