dimanche 18 décembre 2016

Illuminons autrement!

Notre association s'est engagée, pour aider les familles à gérer de manière éco-responsable leurs équipements,  dans le soutien au "Défi familles à énergie positive":
 http://lille.familles-a-energie-positive.fr
 Aussi, en ce moment de fêtes, nous voudrions suggérer aux familles les conseils suivants :

Comme de nombreux français, vous souhaitez parer votre sapin et votre logement de ses plus beaux atours pour les fêtes ?
Alors voici quelques astuces pour combiner écologie, économies et même activités manuelles pour les enfants :
Pour les guirlandes lumineuses : les ampoules LED consomment 90 % de moins que les guirlandes classiques. Programmateurs et multiprises à interrupteur, permettront de réguler intelligemment leur fonctionnement.
Pour les décorations extérieures, connaissez-vous les guirlandes qui fonctionnent à l'énergie solaire ? Elles permettent ainsi de ne pas utiliser l'électricité du réseau.
Et si nous faisions le pari du "0% énergie" ? Les idées de déco à faire soi-même ne manquent pas, et ce sont souvent des réalisations très appréciées des enfants !
Pour plus d'exemples, n'hésitez pas à consulter la fiche de Prioriterre  http://www.prioriterre.org/ong/centre-ressources.html: Les décorations de Noël

dimanche 4 décembre 2016

Valorisons notre patrimoine!

Protéger et valoriser le patrimoine architectural et paysager de la commune est un enjeu en soi. Il faut l'envisager non comme une contrainte, mais comme une opportunité. Opportunité d'attractivité supplémentaire pour la ville (le patrimoine ancien intéresse déjà de nombreux jeunes couples qui s'installent à Wasquehal), opportunité pour la qualité de vie des wasquehaliens. Les investissements de la commune et des particuliers pour protéger ce patrimoine seront d'autant moins importants qu'ils interviendront à temps, et des  aides régionales, nationales ou européennes peuvent être sollicitées, ainsi que des aides de mécènes et particuliers via la Fondation du Patrimoine ou d'autres canaux. Pour les particuliers, il existe aussi des déductions fiscales.



Protéger le patrimoine, c'est aussi un moyen pour la commune de se mettre à l'abri de projets de promoteurs indélicats  (voir le projet de la rue Lucien Viseux).

Notre commune ne dispose pas encore d'un Inventaire du Patrimoine Architectural et Paysager, contrairement à plusieurs communes voisines (Marcq en Baroeul, Croix, Mouvaux...). La nouvelle équipe municipale a l'opportunité de réaliser enfin cet inventaire pour 2017, dans le cadre de la révision du Plan Local d'Urbanisme intercommunal (PLUi). Nous savons que le Conseil en Architecture et en Urbanisme du Nord entend bien y contribuer, et notre association y travaille et veut porter ses propositions auprès de la ville et de la MEL (voir le site "je carticipe").

L'Inventaire du Patrimoine Architectural et Paysager est pour nous un premier pas, qui peut être suivi par la mise en place d'une Aire de Valorisation Architecturale et Paysagère et du classement de certains bâtiments (groupe scolaire du centre par exemple).


Lille, Roubaix et Tourcoing poursuivent une action importante. Mais Marcq en Baroeul a réalisé un IPAP fort intéressant  qui peut nous éclairer : Hêtre pourpre, allées de tilleuls, chapelles, mais aussi rangs de maisons ouvrières (cité Boussac…) maisons de maîtres, bâtiments industriels….



Merci à toutes celles et tous ceux qui peuvent nous aider à construire ces propositions en relevant ce qui mérite d'être valorisé.


samedi 3 décembre 2016

Rejoignez le Défi Familles à Energies Positives!

Ce samedi 3 décembre, débutait le 3ème Défi Familles à Énergie Positive organisé conjointement par la Métropole Européenne de Lille et la Maison Régionale de l'Environnement et des Solidarités.


L'an passé, une équipe du Défi s'était créée avec le soutien de la commune de Wasquehal. Cette année, l'équipe constituée regroupe des familles croisiennes et wasquehaliennes, avec le soutien de l'association Wasquehal en Transition.

Les familles croisiennes et wasquehaliennes peuvent encore s'inscrire jusqu'au 15 décembre directement sur le site :

http://lille.familles-a-energie-positive.fr

De quoi  s'agit-il?                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

« Familles à Énergie Positive » : Un défi pour les économies d’énergie, pour agir ensemble contre le réchauffement climatique

Les participants à Familles à Energie Positive© continuent à démontrer qu’il est possible d'agir de façon concrète, mesurable, massive et conviviale contre les émissions de gaz à effet de serre.

Le principe est simple :

Des équipes se regroupent pour représenter leur commune, leur quartier ou leur entreprise avec l'objectif d’économiser le plus d’énergie possible sur les consommations à la maison : chauffage , eau chaude, équipement domestique.
Chaque équipe fait le pari d’atteindre 8% d’économies d’énergie - protocole de Kyoto oblige ! – par rapport à l’hiver précédant le défi. Ce dernier se base sur le progrès global des comportements des concurrents : peu importe d’où on part, l’essentiel est de progresser ensemble !

Et ça marche !

Le bilan des éditions précédentes a été convaincant : en moyenne les participants ont économisé 200€ sur leur facture ! « Les petites ruisseaux font les grandes rivières », la preuve : ce sont plus de 13 millions de kWh qui ont été économisés sur toute la France l'année dernière...

Et maintenant ?

L'équipe de croisiens et wasquehaliens accueillera tous les nouveaux inscrits au Défi le samedi 17 décembre après-midi.

Contact local et renseignements : Bernard DE VEYLDER, 0619457747

vendredi 2 décembre 2016

Un Parc de la Marque?

Wasquehal, ville verte?

Ce propos tient plus du projet que de la réalité:

- le XXème siècle a été, pour Wasquehal, celui d'une urbanisation importante, au coeur de l'agglomération. À côté de ses voisins Marcq en Baroeul et Villeneuve d'Ascq, notre ville dispose de peu de foncier, et seuls quelques espaces ont échappé à l'urbanisation.
- l'ère Vignoble a achevé, parfois par un urbanisme contestable, cette bétonisation.

Fort heureusement, Wasquehal est traversée par la Marque et le Canal de Roubaix, dont les rives végétalisées, constituent un potentiel poumon vert, à valoriser.

Il y a quelques semaines, à l'initiative du Conseil en Architecture et en Environnement du Nord, autour d'une belle exposition de photos, une conférence-débat avait lieu sur l'aménagement de la Marque. Elle réunissait architectes, urbanistes, l'Agence de l'eau , des techniciens de la Métropole et élus de la Communauté de Communes du Pévèle, où se trouve la source de la Marque. Malheureusement, aucun élu de la Communauté Urbaine n'était présent. C'est bien dommage. Ils auraient pu entendre les expériences étrangères ou franciliennes de réhabilitation des rivières.
Ils auraient pu entendre aussi Pierre Dhénin, l'homme à qui Pierre Mauroy confia la mission de créer le Parc de la Deûle, expliquer que, finalement, au regard de son expérience, faire un Parc de la Marque serait plus facile!

Rappelons que Pierre Mauroy, qui n'était pas un écologiste, voyait avant tout dans le Parc de la Deûle, avant tout un élément d'attractivité! N'est-ce pas ce que souhaite l'équipe municipale actuelle de Wasquehal?

Un Parc de la Marque? Chiche, quelles que soient après tout les motivations qui poussent à leur réalisation.



Longtemps très polluée, source d'inondations, la Marque dispose enfin d'un Plan de Protection du Risque Inondation et réalise son Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux.

Désormais, la Ville veut construire en se tournant vers la Marque, mais il faut le faire en maintenant et renforçant la végétalisation et le boisement des berges, et défendre la perspective d'un « Parc de la Marque »:
- incluant les rives wasquehaliennes,
-incluant une zone verte à partir du bois de Warwamme jusqu'à la confluence de la Deûle…
- et offrant ainsi espaces boisés et lieux promenades aux riverains.

Il faut donc, au niveau du Plan Local d'Urbanisme, qui s'imposera pendant une décennie, prévoir l'avenir, intégrer cette perspective de Parc de la Marque.

Localement, cela veut dire:
- élargir la zone de protection des berges,
- conforter et améliorer son boisement par des variétés arbustives locales et adaptées,
-et revoir le zonage autour de la rivière comme du canal, notamment le secteur de l'ancien incinérateur sur une bande suffisamment large (50m par exemple.)...

mardi 29 novembre 2016

PLU : 5 propositions en débat





Le Plan Local d'Urbanisme, qui fixe les règles d'urbanisme, définit les servitudes à respecter et fixe le zonage de chaque commune, doit être révisé : il date de 2004.



Nous proposons que cette révision  fasse l'objet de la plus large concertation sur Wasquehal, dans les conseils de quartier, dans des réunions ad hoc...à l'image de la volonté affichée par la Métropole Européenne de Lille. Elle a d'ailleurs mis en place une consultation par internet et une "carticipation" dont nous avons déjà parlé, et que nous vous invitons à consulter et utiliser:

http://jecarticipe.lillemetropole.fr

Nous soumettons au débat 5 propositions, que nous déclinerons tout au long de la semaine :